Coaching vocal, Cours et Stages de chant à Paris
Me contacter : 06 67 97 45 25

Faire taire son mental pour mieux travailler sa voix

 

Comment-travailler-sa-voix

Comment bien travailler sa voix ?

Votre mental a un impact énorme sur votre voix et tout ce que vous ressentez et percevez est susceptible d’influencer votre voix. Pour avoir un meilleure usage de votre voix, la chose la plus importante que vous pouvez faire en tant que chanteur, c’est de surveiller vos attitudes vis-à-vis de votre voix.

Ne jugez pas votre voix

La première chose à faire, c’est d’arrêter de se juger. Comment travailler sa voix sereinement si vous êtes tout le temps dans le jugement? Vous pouvez faire preuve de discernement et d’objectivité sans être obligé de vous massacrer… Attention aussi à l’excès de perfectionnisme et son lot de pensées négatives parce que plus vous bloquez sur quelque chose que vous n’aimez pas, plus celui-ci est susceptible de s’intensifier. De plus, émettre un avis négatif sur votre voix vous empêche d’être entièrement à l’écoute de vos sensations et vous fait passer à côté d’informations précieuses que l’exercice vocal installe. N’exiger pas de vous un résultat immédiat mais prenez d’abord le temps d’analyser les chemins que votre corps doit prendre pour maitriser un nouvel outil. Autorisez-vous  à faire des erreurs et restez bienveillant avec vous-même.

Soyez dans le moment présent

Bien travailler sa voix demande d’être pleinement ancré dans le moment présent… Et c’est pas toujours facile. Lorsqu’on entraine sa voix tout seul, beaucoup de pensées parasites peuvent venir perturber son esprit et diminuer sa concentration.

Mettez au placard votre impatience

Face à l’impatience, on a tendance à protester, s’énerver ou trop s’activer. Si bien que trop d’impatience peut nuire au travail de sa voix et favoriser le stress en ramenant trop de force et de tensions dans sa pratique vocale. Dites-vous bien que lorsque vous découvrez et essayez un nouvel exercice vocal, l’objectif premier n’est pas de le maîtriser immédiatement mais de l’explorer, de l’expérimenter, d’être dans la prise de conscience et de changer certains automatismes. De plus, votre corps et votre cerveau ont besoin d’un peu de temps pour découvrir et analyser un nouvel outil et bien évidement de pratique pour intégrer ce nouveau geste vocal.

En résumé, pour bien travailler sa voix, je vous conseille de rester doux et bienveillant avec vous-même, d’être disponible et concentré sur vos objectifs et de respecter votre processus interne.

4 commentaires
  1. Merci beaucoup pour cet article très utile, qui tombe à pic pour moi en ce moment et m’aidera à mieux lutter contre mes ‘démons’ intérieurs !

  2. Merci beaucoup Suzie pour ton retour. A bientôt!

  3. merci beaucoup pour cet article merciiiiiiiii

  4. Contente que ça vous plaise Ndeye!

Laisser une réponse

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

3c3df896cc09463bd979627890e49e31UUUUUUU